Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Envie d'Asie...
  • Envie d'Asie...
  • : Puisqu'on ne peut pas toujours voyager comme on le voudrait... Envie d'Asie vous emmènera à l'autre bout du monde à la découverte de cultures étonnantes grâce au cinéma, les drama, les journaux, la littérature, la musique et le web.
  • Contact

9 juillet 2015 4 09 /07 /juillet /2015 11:36

Michiru a perdu l’usage de la vue dans un accident et après la mort de son père vit recluse dans une grande maison, comme dans un œuf de ténèbres. Elle ne fait rien de ses journées (à part un peu de ménage et de cuisine) et n'a qu'une seule amie Kazue, qui lui rend visite et l'aide à faire ses courses. Un jour, celle-ci lui apprend qu’un meurtre vient d’être commis à la gare toute proche.

Le suspect est Ohishi Akihiro qui jusque là travaillait dans une imprimerie. Asocial, il est souvent la risée de ses collègues. Il prend en grippe un de ceux-ci Matsunaga, au point d'avoir des envies de meurtre. Or celui-ci prend le train à la même gare que lui tous les matins...

Peu de temps après l'incident, Michiru sent une présence dans la maison et comprend qu’un intrus s’est introduit chez elle. Elle fait mine de rien... mais progressivement, dans l’obscurité et le silence, se noue une étrange relation entre celui qui se cache et celle qui ne voit pas.

 

Voilà un roman très bien écrit, bien que dans un style très simple. L'auteur, de son vrai nom Adachi Hirotaka, décrit très bien la vie solitaire des deux principaux protagonistes et leur enfermement mental. Peu à peu, Michiru va évoluer et se découvrir, tout comme le lecteur découvre les dessous de l'intrigue plus complexe qu'on ne le croit au premier abord. Les dernières pages dénoueront très habilement les raisons du meurtre et son auteur.

 

Bref, ce roman est un bon suspense sans grandes effusions de sang ni meurtres en série, et ma foi cela suffit !

Partager cet article

Repost 0

commentaires