Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Envie d'Asie...
  • Envie d'Asie...
  • : Puisqu'on ne peut pas toujours voyager comme on le voudrait... Envie d'Asie vous emmènera à l'autre bout du monde à la découverte de cultures étonnantes grâce au cinéma, les drama, les journaux, la littérature, la musique et le web.
  • Contact

21 octobre 2012 7 21 /10 /octobre /2012 23:00

fille-samourai.jpgCet album en grand format est la dernière production du prolifique duo français, bien connu dans le petit milieu de l'édition pour la jeunesse.

Fred Bernard écrit les textes et François Roca les met superbement en images. Les illustrations sont réussies comme toujours, même si certaines ne brillent pas par leur originalité (la jeune fille qui joue de la musique dans les bois m'a furieusement fait penser à ... Blanche Neige version Disney) car le dessinateur, tout comme l'auteur, a du mal à renouveler son style.

 

C'est d'ailleurs l'histoire que je n'ai pas trouvé très intéressante. Il faut dire qu'elle est particulièrement tirée par les cheveux...

 

L'histoire est contée par Tomé Dias qui participe à un concours d'histoires vraies (où l'on retrouve des personnages des anciens livres des auteurs). Il explique comment il rencontré son épouse japonaise et comment il a perdu la main droite.

 

C'est là que l'auteur fait intervenir un samouraï aveugle Musashi Masumi qui vivait seul avec sa fille Tomo sur une île habitée d'eux seulement jusqu'à ce qu'arrive un jeune homme étranger (Tomé donc), naufragé, qui par la suite va suivre les enseignements du maître, tomber amoureux de Tomo et combattre des guerriers-démons à leurs côtés.

 

Tout d'abord, j'ai trouvé le procédé du concours d'histoires vraies peu original et artificiel (en plus du choix des prénoms à consonance proche), tout comme le fait que le samouraï soit directement inspiré de Miyamoto Musashi (qui a vécu au 16e siècle et non au 19e siècle où se déroule l'histoire). Celui-ci est une légende qui a déjà inspiré de nombreux livres, manga et films. Il n'était pas utile de prendre encore exemple sur lui, d'autant plus que l'on explique finalement peu les préceptes de vie et de combats des samouraïs dans l'ouvrage. De même, on ne sait comment les personnages communiquent au début. On a l'impression que Tomé apprend le japonais du jour au lendemain.

Enfin, le combat final avec les guerriers-démons et leurs dragons qui ne s'avèrent être que des varans de komodo n'apporte pas grand chose à l'histoire. L'espèce n'est pas présente dans les contrées nippones, mais on n'est pas certains d'être au Japon et on n'apprend pas réellement pourquoi ils se seraient exilés si loin.

 

Bref j'ai trouvé l'auteur bien peu inspiré et même si on sent l'envie de raconter une belle épopée, tout comme dans les ouvrages précédents du duo, celle-ci s'avère bien fade. Quant au titre, on se demande pourquoi l'avoir choisi tant le personnage de Tomo est secondaire, Tomé étant le vrai héros de l'histoire.

Une petite déception donc de la part de ces auteurs qui ont par le passé marqué l'histoire du livre pour enfant.

Partager cet article

Repost 0
Published by enviedasie - dans Livre pour enfants Album
commenter cet article

commentaires