Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Envie d'Asie...
  • Envie d'Asie...
  • : Puisqu'on ne peut pas toujours voyager comme on le voudrait... Envie d'Asie vous emmènera à l'autre bout du monde à la découverte de cultures étonnantes grâce au cinéma, les drama, les journaux, la littérature, la musique et le web.
  • Contact

27 décembre 2012 4 27 /12 /décembre /2012 21:50

 

 

Je viens de lire les quatre premiers tomes de cette série parue dans la collection Seinen chez Kazé.

 

Comme le titre l'indique, le sujet du manga n'est pas très gai puisque les héros de l'histoire sont tous suicidaires.

Le personnage principal Sei, se réveille après une tentative de suicide sur une île apparemment déserte. Lui et d'autres jeunes ont été déposés ici par le gouvernement japonais qui ne veut plus assumer le coût de leurs vies, d'autant plus qu'ils cherchent à la quitter de façon répétée.

Désormais, ils devront donc habiter sur l'île, sans aide, sans régles, avec l'interdiction d'en échapper.

 

Bien sûr, devant cette situation extrême, chacun va réagir différemment. Beaucoup choisissent de se tuer ; d'autres se vautrent dans la luxure ou/et la violence. Enfin, certains vont résister à leurs démons et chercher à survivre. Le groupe de Sei va vite s'organiser, chercher de la nourriture, de l'eau, des abris. Le lecteur et les protagonistes se heurtent donc rapidement au paradoxe suivant : des suicidaires qui se battent pour... vivre. 

Dans le second tome, Sei va partir seul dans la montagne et devenir chasseur. Surtout, il va réfléchir sur lui-même, ses motivations, ce qu'est la vie, sur ce que la société est et comment elle nous transforme. C'est d'ailleurs là la grande force de ce manga, il nous questionne sur notre place dans la société et la nature, sur ce qui nous pousse à vivre. Sei et ses compagnons vont s'interroger et chacun va répondre à sa  manière à la question : je survis dans quel but  ? De plus, vont-ils accepter ce que le gouvernement leur fait subir ou se révolter ? On découvre au fur et à mesure des tomes leurs questionnements et leurs réponses.

 

  suicide island2 suicide-island-3-kaze suicide island4

 

Balayons enfin la question graphique qui n'est pas la plus alléchante qui soit. Le trait de Kouji Mori est plutôt particulier du point de vue des personnages dont les visages sont assez laids et inexpressifs. Côté décors, ce n'est pas très fouillé non plus sauf lorsqu'il s'agit de montrer la laideur la mort ou les beautés de la nature. Car ce manga comme d'autres dans le genre (je pense à Survivant) montre la nature dans toute sa réalité : belle mais aussi parfois cruelle.

 

Malgré le dessin assez quelconque voire moche, je recommande quand même la lecture de cette série car elle fait réfléchir ! Manger pour vivre ; être reconnaissant envers ceux qui donnent leur vie pour que nous gardions la notre ; quelle morale, quelles règles font preuve que nous ne sommes pas des animaux ; quelle est notre place dans la Nature... plein de sujets qui ne nous traversent pas souvent l'esprit. C'est bien dommage ! Plongez-vous donc dans ce manga et retrouvez vous finalement face à vous-même ! Il est important à mon sens de se demander si ce qu'on fait est bon et si nos motivations sont les meilleures... ou si nous devons accepter ce que la société nous impose.

Partager cet article

Repost 0
Published by enviedasie - dans Manga Manwha Japon
commenter cet article

commentaires