Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Envie d'Asie...
  • Envie d'Asie...
  • : Puisqu'on ne peut pas toujours voyager comme on le voudrait... Envie d'Asie vous emmènera à l'autre bout du monde à la découverte de cultures étonnantes grâce au cinéma, les drama, les journaux, la littérature, la musique et le web.
  • Contact

5 juillet 2012 4 05 /07 /juillet /2012 18:43

peau miel1  peau-miel2.gif

 

Couleur de peau : miel est d'abord une bande dessinée en deux volumes publiés aux éditions Quadrants en 2007 et 2008 où Jung raconte son parcours. Né en Corée, trouvé dans la rue, il fut ensuite adopté par une famille belge. Jung raconte son enfance, ses relations avec sa famille et avec les autres enfants adoptés du village. Il parle aussi de son identité et de la difficulté qu'il a eu à la construire et à l'accepter.

 

Les livres ayant connu un certain succès, l'auteur et Laurent Boileau en ont réalisé un film sorti au mois de Juin. (Cliquez sur l'image pour aller sur le site web officiel du film en français)

 

film-peau-miel.jpg

Côté histoire, le film reste fidèle aux livres puisqu'il commence par la vie en Corée, se poursuit avec le moment de la rencontre avec la nouvelle famille puis la vie avec eux jusqu'à l'adolescence (les passages sur le sexe ont tout de même été beaucoup édulcorés) et le moment tragique où Jung faillit perdre la vie.

Tous ces moments (plus développés que dans la BD) sont sous forme de dessin animé, dans des tonalités ocres, sepia ou orangées. Il n'y a pas de couleurs vives sauf à certains moments du film où sont insérées des images en prise de vue réelle de Jung qui effectuait son premier voyage en Corée.

La liaison entre les deux types d'images se fait par le biais d'une voix off, qui n'est pas la voix réelle de Jung, ce qui est un peu génant quant on la connait déjà (de plus, je l'ai trouvée trop aigüe).

 

Pas grand chose à redire côté réalisation, c'est bien fichu même si les images de Jung en Corée n'apportent pas grand chose au film (quel intérêt à le voir déambuler dans une rue ?). Quant à l'histoire, elle reste émouvante même si certains moments de l'enfance et l'adolescence sont passés un peu rapidement. L'évocation des relations familales auraient méritées d'être plus approfondies (la grand-mère, Valérie notamment). Mais l'essentiel est dit et un film ne peut pas être trop long de toute façon.

Le long métrage reste comme les ouvrages une voyage, une plongée dans l'esprit de Jung, qui nous livre son ressenti, nous parle de sa quête d'identité mais conclut de façon originale, son voyage dans son pays d'origine ayant finalement été plus bouleversant que prévu. Sans doute l'évoquera-t-il dans le tome 3 de la série qui est en cours d'écriture !

 

Bonus : Interview de Jung + Making of

Bande annonce :

 

Partager cet article

Repost 0
Published by enviedasie - dans Cinéma Manga Manwha Corée
commenter cet article

commentaires