Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Envie d'Asie...
  • Envie d'Asie...
  • : Puisqu'on ne peut pas toujours voyager comme on le voudrait... Envie d'Asie vous emmènera à l'autre bout du monde à la découverte de cultures étonnantes grâce au cinéma, les drama, les journaux, la littérature, la musique et le web.
  • Contact

9 septembre 2013 1 09 /09 /septembre /2013 20:47

Bilan mitigé pour ce court drama de 11 épisodes qui avait pour atout un bon casting. Comme toutes les séries sentimentales, il traite de la recherche de l'amour mais avait le mérite de mettre en scène une histoire entre une femme de 40 ans et un homme de 15 ans son cadet. Malheureusement, quelques incohérences psychologiques et scénaristiques gâchent un peu l'originalité du sujet.

Le casting principal au complet

Le casting principal au complet

Sakura (Shinohara Ryoko) a bientôt 40 ans, s'habille comme un homme, ne s'occupe pas d'être jolie et travaille comme manager dans un salon de coiffure. Alors qu'elle pensait en devenir la directrice, c'est un collègue et néanmoins ami Tachibana Rintaro (Fujiki Naohito) qui obtient le poste. De plus, par une heureuse coïncidence toute drama-esque, il devient son voisin en aménageant dans l'appartement d'à côté.

Un beau matin, Sakura découvre sur son menton un énorme poil et prend conscience qu'elle vieillit (elle flippe aussi en s'imaginant avec une barbe ^^). N'ayant pas eu d'aventure amoureuse depuis une dizaine d'année, elle craint de perdre sa féminité et décide de se reprendre en main.

Aidée par ses amies, la libérée Shima (Iijima Naoko) et la mariée frustrée Miki (Otsuka Nene), elle se rend à une soirée où elle rencontre le jeune et beau Hiroto (Miura Haruma). Celui-ci la drague ouvertement et ils terminent la soirée ensemble...

En réalité Hiroto est en service commandé, envoyé par l'énigmatique Chiyoko (Nanao) qui en voit en Sakura une rivale. En effet, Chiyoko est amoureuse de Tachibana et voit d'un mauvais œil son excellente relation amicale avec Sakura.

Les trois amies

Les trois amies

L'intrigue principale tourne donc autour de l'histoire de Sakura et Hiroto qui, continuant de sortir avec elle, va peu à peu tomber amoureux. Le rival sera, vous l'avez deviné, Tachibana qui mettra du temps avant de s'avouer ses sentiments et se déclarer à Sakura.

Son personnage n'entre que tardivement en réelle rivalité avec Hiroto car la scénariste a cru bon d'ajouter un passé difficile à Hiroto. En effet, celui-ci est brouillé avec son père car il ne souhaite pas travailler dans l'entreprise familiale. De plus, il a déjà une petite amie (pour une fois d'ailleurs, il y a quelques scènes dénudées) et sa relation avec Chiyoko est assez perverse. On comprend pourquoi au cours du drama.

Le personnage de Chiyoko est d'ailleurs assez surréaliste, même pour un drama. Outre le fait qu'elle embauche Hiroto pour jouer au petit ami, ce qui est déjà peu crédible, son caractère de fille gâtée pourrie est assez extrême. Ni Tachibana ni Hiroto ne la remettent à sa place, sous prétexte qu'elle a vécu un moment difficile dans son enfance, qui la fait toujours souffrir. Sa méchanceté lui est toujours pardonnée ! Ce personnage est donc assez mal écrit et vite détestable. Il n'est utile qu'à certains moments pour faire rebondir l'histoire.

Hiroto

Hiroto

Une seconde histoire s'ajoute à celle de Sakura. C'est celle de son amie Miki dont le mari se fait draguer par Shima ! Le plus incroyable est le fait que depuis qu'elles sont amies (c'est à dire 15 ans au moins), Shima n'ait jamais rencontré le mari de Miki !! La suite n'est guère crédible non plus car au moment de passer à l'acte le pauvre homme reste impuissant. Shima ayant découvert la vérité rompt avec lui mais il lui demande sans cesse conseil. Elle devient finalement sa confidente et conseillère sexuelle jusqu'à ce que Miki les voit dans la rue en train de sortir d'un hôtel (où ils avaient juste bu un verre).

Le couple qui paraissait si solide connait donc une crise. L'amitié avec Shima en prend aussi un coup dans l'aile. De plus, la belle-mère - insupportable - de Miki s'installe chez eux. Miki va donc devoir évoluer, réfléchir sur son couple, s'affirmer pour regagner sa place chez elle mais surtout avoir de nouveau des relations sexuelles avec son mari ! La tromperie avortée de celui-ci est d'ailleurs traitée avec une certaine condescendance, l'excuse toute trouvée de l'impuissance expliquant à elle seule (!) ses velléités d'aller voir ailleurs.

Cet aspect du drama nous montre plutôt l'aspect traditionnel du mariage et de la famille au Japon où Monsieur travaille (beaucoup) et Madame s'occupe de tout le reste (et avec le sourire s'il vous plaît). Peut-on être heureux ainsi, c'est la question que le drama pose. Il y répond de façon très conventionnelle, comme pour se dédouaner de mettre en avant une relation extra-ordinaire entre adultes d'âges très différents.

Tachibana entre en action !

Tachibana entre en action !

Le personnage de Shima connait lui aussi une évolution étonnante puisque de divorcée-célibataire bien dans sa peau et croqueuse d'hommes, elle décide de se lancer à nouveau dans une histoire d'amour, en choisissant son prétendant ...au hasard (c'est sûr ca va marcher) !

Cette incohérence n'est pas la seule puisque la fin du drama, est tout aussi peu crédible (attention spoils). Sakura est très à l'aise avec Tachibana, à qui elle peut se confier et avec qui elle peut être vraiment elle-même. Très logiquement elle aurait du tomber amoureuse de lui. Pourtant ce n'est pas le cas, elle va pardonner à Hiroto sa trahison en quelques minutes et retomber dans ses bras ! Vous me direz l'amour est aveugle... oui mais il ne pardonne pas tout... la rapidité à laquelle les sentiments évoluent dans les deux derniers épisodes est franchement invraisemblable. Rintaro est franchement mou et abandonne vite la partie qu'il avait rejoint déjà tardivement.

Malgré tous ces bémols, il faut dire que le casting est excellent. Shinohara Ryoko incarne à merveille cette quarantenaire et arrive grâce à son jeu plein de vivacité à nous faire croire en son personnage. Ses amies sont toutes aussi bien incarnées, le choix des actrices est très bon. Miura est lui aussi plutôt bon, je ne l'ai quasiment vu que dans des seconds rôles donc je ne peu pas vraiment juger de l'évolution de son jeu (par contre on peut facilement juger de sa plastique!). Fujiki est égal à lui-même (donc bien !).

Les dialogues, notamment les joutes entre Sakura et Tachibana, sont assez bien écrits et parfois savoureux. Il y a de nombreuses touches d'humour et de personnages secondaires amusants notamment au salon de coiffure.

C'est grâce à cela que les incohérences passent finalement assez bien mais avec le recul, je trouve ce drama assez creux sur le fonds alors que le sujet pouvait espérer un traitement plus ambitieux et original. On a l'impression que la scénariste a voulu contenter tout le monde, sans prendre réellement partie (ou avec tellement peu de courage), et, du coup, ce drama reste finalement assez tiède. Vite regardé, vite oublié !

Note : 2,5 / 5

Partager cet article

Repost 0
Published by enviedasie - dans Drama Japon
commenter cet article

commentaires