Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Envie d'Asie...
  • Envie d'Asie...
  • : Puisqu'on ne peut pas toujours voyager comme on le voudrait... Envie d'Asie vous emmènera à l'autre bout du monde à la découverte de cultures étonnantes grâce au cinéma, les drama, les journaux, la littérature, la musique et le web.
  • Contact

7 décembre 2014 7 07 /12 /décembre /2014 23:21
Un joli coin pour les photos de mariage

Un joli coin pour les photos de mariage

Quelques photos du chateau noir à Matsumoto (Japon)
Quelques photos du chateau noir à Matsumoto (Japon)

Situé près de Nagano dans les Alpes japonaises, Matsumoto est une charmante (mais fraîche) bourgade où se situe un château féodal en bois que l'on peut visiter. Il vaut le détour surtout que la ville contient aussi quelles ruelles anciennes.

Par contre, je ne recommande pas le Musée des estampes situé en dehors de la ville et dont les collections sont mal mises en valeur (en plus l'entrée est chère !).

Au sol, les marques d'autres batiments détruits.

Au sol, les marques d'autres batiments détruits.

Quelques photos du chateau noir à Matsumoto (Japon)
Quelques photos du chateau noir à Matsumoto (Japon)

Quelques images de l'intérieur (tout en bois).

Quelques photos du chateau noir à Matsumoto (Japon)
Quelques photos du chateau noir à Matsumoto (Japon)
Quelques photos du chateau noir à Matsumoto (Japon)
Repost 0
28 novembre 2014 5 28 /11 /novembre /2014 23:27

Un titre du rappeur Gaeko qui fait aussi partie de Dynamic duo

Repost 0
Published by enviedasie - dans Musique Corée
commenter cet article
3 novembre 2014 1 03 /11 /novembre /2014 20:46

Mélange de pop et rap avec un fonds de tango : j'adore !

Repost 0
Published by enviedasie - dans Musique Corée
commenter cet article
4 octobre 2014 6 04 /10 /octobre /2014 11:30

 

Depuis ma "conversion" aux cosmétiques asiatiques, j'ai essayé une certaine quantité de produits, en tenant compte de mes envies et des avis sur les blogs. J'ai donc découvert des produits vraiments efficaces et souvent peu onéreux, ainsi que certaines marques de qualité.

 

Mais il faut aussi reconnaître que, comme pour tous les produits qui existent sur le marché, certaines marques et cosmétiques sont moins intéressants. J'aimerais donc vous faire partager quelques avis sur des nettoyants afin de vous éviter quelques déconvenues et vous faire découvrir quelques produits.

 

 

En matière de nettoyant, mon top du top était le Clear purifier de chez Unt. Ce produit n'existe malheureusement plus car Unt est en train de revoir quasiment toute sa gamme de produits.

 

La pate était de couleur noire (très étonnant au premier abord) mais moussait correctement et était sans réel parfum. Surtout ce nettoyant nettoyait en profondeur (j'ai la peau qui s'encrasse vite) et laissait la peau douce et hydratée. Le bémol était la composition du produit très chimique, mais d'abord il y avait peu d'ingrédients (trois ou quatre maxi dans ma mémoire, j'ai fini mon dernier tube réçemment) et ensuite pour un nettoyant qui ne reste que quelques secondes sur le visage, je ne suis pas très regardante.

Pour un prix très abordable (aux alentours de 10 €), c'était le meilleur rapport qualité prix que je connaissais.

 

Pour le remplacer, j'ai testé un échantillon du nettoyant plus basique de la même marque (là aussi il vient d'être modifié) qui ne nettoyait pas assez bien pour moi. J'ai aussi reçu grâce à une promo le nouveau nettoyant Ex White mais n'ai pas encore commençé à le tester. Je vous tiendrai au courant !

Cosmétiques asiatiques : mon avis sur quelques nettoyants (Innisfree, Unt, Hadalabo, Skin food)

 

Le deuxième nettoyant qui m'a bluffé, c'est celui d'Innisfree à la pomme : Apple juicy deep cleansing foam.

A dire vrai, la composition contient aussi beaucoup de produits chimiques (malgré l'image "naturelle" de la marque, c'est souvent le cas dans leur produits) mais le nettoyant est de couleur blanche. Il est très crémeux et nettoie en profondeur comme annoncé. Il laisse aussi la peau hydratée.

 

Malgré l'annonce, ce nettoyant n'a pas vraiment de parfum de pomme (ou tellement faible que c'est risible), ce qui déçoit un peu mais pour le prix (aux alentours de 11 €), on ne peut pas trop en demander surtout qu'il fait bien son job ! C'est donc celui-ci que je rachèterai assurément pour remplacer mon Clear purifier.

 

Mes deux nettoyants chouchous :  le clapet d'Innisfree est quand même plus pratique !

Mes deux nettoyants chouchous : le clapet d'Innisfree est quand même plus pratique !

Je ne pouvais pas ne pas tester le fameux Tamagohada d'Hadalabo, loué dans la blogosphère ! Ce fut une troisième réussite mais je précise que j'ai essayé la version mousse avec flacon pompe et non le tube de crème nettoyante.

 

Comme je l'ai dit, j'ai la peau qui s'encrasse vite mais elle est aussi sensible et sujette à l'acné. Il me faut donc des produits doux mais qui nettoient en profondeur. D'expérience, les AHA et BHA sont assez agressifs pour la peau (il faut que je les utilise un jour sur deux ou trois sinon ca tiraille !) mais là j'ai pu utiliser ce nettoyant tous les soirs sans problème. La composition est chimique même s'ils font quelques efforts (comme Innisfree et Unt) sur l'alcool, les huiles minérales, etc.

 

Pas de parfum, la mousse toute douce qui nettoyait vraiment bien et ma peau qui ne tiraillait pas, bref que du bon. Sur la longueur, j'ai eu l'impression que ma peau était plus nette et moins sujette aux points noirs, comme avec les deux nettoyants précédents.

J'ai d'ailleurs acheté un deuxième flacon lors de mon dernier voyage au Japon, il coutait bien moins cher que sur le net (environ 7 €).

 

 

Enfin je termine avec mes deux flops.

 

Le premier, c'est celui de Skin food avec son nettoyant Mandarin and parsley (for troubled skin, pour peaux à problèmes quoi !). Je l'ai acheté en Corée où la vendeuse n'a pas été foutue de me dire la composition du produit (ben, mandarine et persil ! merci Madame pour tant de précisions !) mais je pense que c'est bien chimique.

 

C'est sur qu'il n'était pas très cher (moins de 9 €) mais pas de parfum d'agrumes comme on pourrait s'y attendre, une texture peu hydratante, et surtout aucun effet sur les petits problèmes de peaux. Je rajoute qu'il ne nettoyait pas assez en profondeur pour moi.

Bref je l'ai donné à une copine !

 

Cosmétiques asiatiques : mon avis sur quelques nettoyants (Innisfree, Unt, Hadalabo, Skin food)Cosmétiques asiatiques : mon avis sur quelques nettoyants (Innisfree, Unt, Hadalabo, Skin food)

 

Encouragée par ma bonne expérience avec le premier nettoyant Innisfree, je me suis dit qu'essayer celui avec de la roche volcanique (Jeju volcanic pore cleansing foam) pourrait être une bonne idée et qu'il pourrait être l'équivalent de mon Clear purifier. Grave erreur !

Je précise qu'il ne coute guère plus cher que les précedents mais qu'il diffère beaucoup du nettoyant à la pomme.

 

La texture d'abord : c'est très crémeux mais il y a des minuscules billes exfoliantes (de la roche volcanique à priori) qui se balladent au mileu de cette crème. Innisfree a voulu faire un nettoyant exfoliant non agressif mais cela ne marche pas ! Pourquoi ? Il y a tellement peu de billes exfoliantes que c'est comme s'il n'y en avait pas. Par exemple, j'en ai deux ou trois maximum pour une petite noisette de produit, donc autant dire qu'elles ne servent à rien ! Il ne faut pas compter sur elles pour désincruster et comme le reste du nettoyant est très hydratant, la peau n'est pas vraiment nettoyée en profondeur (mais reste douce, pour trouver un point positif).

 

Ensuite, la composition du produit contient certes des produits naturels mais aussi des PEG, très mauvais pour l'environnement. Mais le pire c'est l'odeur du produit vraiment très forte et désagréable (pour moi). Je ne saurais dire ce que cela sent vraiment (les fleurs ?) mais c'est très prenant. Heureusement cela ne reste pas (trop) sur la peau.

En résumé, je ne rachèterai pas ce produit pas assez efficace et qui sent trop mauvais.

 

D'ailleurs, j'ai l'impression que j'ai le teint plus brouillé et que les points noirs reviennent plus vite ces derniers mois car je n'ai plus que ce nettoyant et un autre (bio). Je pense que dès que possible je vais ressortir mon Tamagohada !

 

Un point positif pour terminer : tous ces produits durent très longtemps (au minimum 4 mois si on ne l'utilise qu'une fois par jour - perso j'ai deux nettoyants : un pour le matin et un plus fort pour le soir) car on n'utilise que peu de produit à chaque fois.

 

Et vous, avez-vous essayé ces produits ? Qu'en avez-vous pensé ?

 

 

Repost 0
30 septembre 2014 2 30 /09 /septembre /2014 20:31

Bande annonce officielle

Un évènement à ne pas manquer en cette fin d'année et cela commence demain ! Le grand Hokusai est enfin célébré en France... On le connait pour ses estampes (dont les vues du Mont Fuji, la grande Vague de Kanakawa et certaines plus érotiques) qui dès les 19e siècle ont traversé les mers pour atteindre l'Europe et qui ont influencé notamment les peintres impressionnistes et Van Gogh. Mais Hokusai est aussi célèbre pour ses "manga", carnets de croquis pris sur le vif et qui montrent la nature mais aussi le quotidien et la bouille des japonais de l'époque (début 19e).

 

Grâce au site Dozo domo, découvrez les premières images exclusives de l'exposition qui durera jusqu'au 18 Janvier 2015. Outre la création d'une appli pour vos smartphones, la RMN a aussi mis en ligne un site avec toutes les infos pratiques. Pour ceux qui ne peuvent se déplacer, le catalogue de l'exposition est déjà disponible... piètre consolation mais mieux que rien !

Estampes : les étapes de la fabrication (Musée Edo Tokyo à Tokyo)
Estampes : les étapes de la fabrication (Musée Edo Tokyo à Tokyo)

Estampes : les étapes de la fabrication (Musée Edo Tokyo à Tokyo)

Je vous ai déjà parlé du manga sur la vie d'Hokusai que je trouve trop centré sur sa vie privée et pas assez sur son art ainsi que d'un très beau livre de poésie où ses estampes ont servi d'illustrations.

Je recommande aussi, pour les enfants (il sert aussi d'introduction pour les grands), le très beau livre des édition Palette...  intitulé Hokusai, voyage dans le monde flottant.

 

La dernière édition française des manga d'Hokusai est encore disponible mais je ne doute pas que grâce à l'exposition, une nouvelle devrait sortir bientôt (ainsi que plétore d'autres ouvrages sur le sujet !) ! Vous pouvez d'ores et déjà consulter sur Gallica certains volumes qui ont été numérisés (ici aussi).

Plus de 5000 estampes d'Hokusai sont visibles sur le site ukiyo-e.org ! Ce site est d'ailleurs la référence en matière d'images pour les estampes japonaises. Enfin, pour avoir des explications et un historique de l'estampe japonaise, pensez à visiter l'exposition virtuelle de la BNF qui fait un tour rapide de la question en texte et images.

Repost 0
19 septembre 2014 5 19 /09 /septembre /2014 17:54
Repost 0
Published by enviedasie - dans Japon
commenter cet article
15 août 2014 5 15 /08 /août /2014 13:11

Incroyable ce reportage ! Vraiment édifiant !

Je n'aurais jamais pensé que c'était si compliqué de sécher la bonite, faire pousser les shiitake ou récolter le kombu...

 

J'ai ressenti un grand étonnement et développé un profond respect pour tous les artisans spécialistes. Il va sans dire que je ne goûterai jamais plus un plat japonais sans penser à tous leurs efforts ! Et vous ?

Repost 0
14 août 2014 4 14 /08 /août /2014 18:14

Il y a quelques semaines je vous ai présenté quelques objets de l'expo L'envol du dragon.

J'ai profité de mon passage au musée pour aller voir la seconde exposition consacrée elle à Harunobu, un des maîtres de l'estampe japonaise au 18e siècle.

 

Quelques unes de ses particularités étaient dans le traitement des couleurs et le choix de (jeunes) personnages féminins.

A noter aussi que certains estampes présentaient du relief, notamment des motifs ddans certains tissus ou sur certaines parties de l'image.

 

Très beau tout ça !

PS: la salle était très sombre donc les photos le sont aussi.

Exposition Harunobu au Musée Guimet (Paris)
Exposition Harunobu au Musée Guimet (Paris)
Exposition Harunobu au Musée Guimet (Paris)
Exposition Harunobu au Musée Guimet (Paris)
Exposition Harunobu au Musée Guimet (Paris)
Exposition Harunobu au Musée Guimet (Paris)
Repost 0
11 août 2014 1 11 /08 /août /2014 14:52

J'ai testé ce plat très simple à faire hier soir et je me suis régalée... Il se prépare normalement avec des pommes de terre et oignons nouveaux mais si vous n'en avez pas coupez simplement les pommes de terres en gros quartier et emincez de petits oignons.

 

Ingrédients (pour 4 personnes)

  • Huile de sésame
  • 1 oignon finement émincé (j'en ai mis 2 car j'adore ça !)
  • 1 kg de petites pommes de terres nouvelles (j'ai mis 6 patates coupées en 2)
  • 20 cl de bouillon dashi (procurez vous le en poudre ou granulés dans une épicerie asiatique)
  • 3 cuillères à soupe de sauce soja (cela sale beaucoup donc faîtes en fonction de votre goût pour le salé)

 

Chauffez l'huile dans un wok et faites revenir les oignons quelques secondes. Ajoutez les pommes de terre et remuez de façon à ce qu'elles soient toutes recouvertes d'huile.

Versez le bouillon dashi et la sauce soja. Couvrez et laisser mijoter tout doucement pendant 15 minutes en tournant les pommes de terre de temps en temps. (J'ai eu besoin de 30 minutes de cuisson pour mon plat)

Découvrez la sauteuse et faites éventuellement réduire la sauce qui doit être sirupeuse.

Laissez reposer 5 minutes et vérifier que les pommes de terre soient cuites.

C'est prêt !

Recette japonaise : pommes de terre en bouillon dashi (nikkorogashi)
Repost 0
Published by enviedasie - dans Recette Japon
commenter cet article
25 juillet 2014 5 25 /07 /juillet /2014 19:33

Je suis en vacances (yipee) et cette année au lieu d'aller en Asie, je me suis rendue à Paris (oui l'argent^^). Après une semaine passée dans notre capitale, je suis de retour pour vous relater toutes mes expériences en lien avec l'Asie bien sûr !

 

J'ai notamment pu revisiter le Musée Guimet où se tenait l'exposition L'envol du dragon, art royal du Vietnam.  Voici donc quelques photos de cette petite expo que j'ai bien appréciée. Certaines pièces, comme les livres en or ou statues sont étonnantes.

 

Comme le titre de l'expo l'indique, le dragon est un symbole fort et souvent représenté au Vietnam où il est souvent associé à la royauté.

Si ces quelques photos vous donnent envie mais que vous ne pouvez vous déplacer, procurez le catalogue de l'expo (qui m'a bien aidé pour les légendes).

Base de chandelier à motif de dragons (détail) - grès, 15e s

Base de chandelier à motif de dragons (détail) - grès, 15e s

Modèle funéraire de ferme fortifiée - en terre cuite, 1e au 3e s

Modèle funéraire de ferme fortifiée - en terre cuite, 1e au 3e s

Avalokitesvara à mille bras - bois laqué et doré, fin 18e début 19e s

Avalokitesvara à mille bras - bois laqué et doré, fin 18e début 19e s

Décors de toiture en forme de dragons - terre cuite, 18e s

Décors de toiture en forme de dragons - terre cuite, 18e s

Brevet impérial avec dragon en image de fond - encre sur papier, 1810

Brevet impérial avec dragon en image de fond - encre sur papier, 1810

Brûle-parfum - grès, 1736

Brûle-parfum - grès, 1736

Sceau impérial - or, 1802

Sceau impérial - or, 1802

Coiffe impériale - or, argent, pierres précieuses, textile, bambou, 19e s

Coiffe impériale - or, argent, pierres précieuses, textile, bambou, 19e s

Verseuse - or, 19e s

Verseuse - or, 19e s

Plat à motif de dragons - grès, 15e 16e s

Plat à motif de dragons - grès, 15e 16e s

Repost 0
Published by enviedasie - dans Vietnam Paris exposition
commenter cet article