Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Envie d'Asie...
  • Envie d'Asie...
  • : Puisqu'on ne peut pas toujours voyager comme on le voudrait... Envie d'Asie vous emmènera à l'autre bout du monde à la découverte de cultures étonnantes grâce au cinéma, les drama, les journaux, la littérature, la musique et le web.
  • Contact

11 août 2014 1 11 /08 /août /2014 14:52

J'ai testé ce plat très simple à faire hier soir et je me suis régalée... Il se prépare normalement avec des pommes de terre et oignons nouveaux mais si vous n'en avez pas coupez simplement les pommes de terres en gros quartier et emincez de petits oignons.

 

Ingrédients (pour 4 personnes)

  • Huile de sésame
  • 1 oignon finement émincé (j'en ai mis 2 car j'adore ça !)
  • 1 kg de petites pommes de terres nouvelles (j'ai mis 6 patates coupées en 2)
  • 20 cl de bouillon dashi (procurez vous le en poudre ou granulés dans une épicerie asiatique)
  • 3 cuillères à soupe de sauce soja (cela sale beaucoup donc faîtes en fonction de votre goût pour le salé)

 

Chauffez l'huile dans un wok et faites revenir les oignons quelques secondes. Ajoutez les pommes de terre et remuez de façon à ce qu'elles soient toutes recouvertes d'huile.

Versez le bouillon dashi et la sauce soja. Couvrez et laisser mijoter tout doucement pendant 15 minutes en tournant les pommes de terre de temps en temps. (J'ai eu besoin de 30 minutes de cuisson pour mon plat)

Découvrez la sauteuse et faites éventuellement réduire la sauce qui doit être sirupeuse.

Laissez reposer 5 minutes et vérifier que les pommes de terre soient cuites.

C'est prêt !

Recette japonaise : pommes de terre en bouillon dashi (nikkorogashi)
Repost 0
Published by enviedasie - dans Recette Japon
commenter cet article
25 juillet 2014 5 25 /07 /juillet /2014 19:33

Je suis en vacances (yipee) et cette année au lieu d'aller en Asie, je me suis rendue à Paris (oui l'argent^^). Après une semaine passée dans notre capitale, je suis de retour pour vous relater toutes mes expériences en lien avec l'Asie bien sûr !

 

J'ai notamment pu revisiter le Musée Guimet où se tenait l'exposition L'envol du dragon, art royal du Vietnam.  Voici donc quelques photos de cette petite expo que j'ai bien appréciée. Certaines pièces, comme les livres en or ou statues sont étonnantes.

 

Comme le titre de l'expo l'indique, le dragon est un symbole fort et souvent représenté au Vietnam où il est souvent associé à la royauté.

Si ces quelques photos vous donnent envie mais que vous ne pouvez vous déplacer, procurez le catalogue de l'expo (qui m'a bien aidé pour les légendes).

Base de chandelier à motif de dragons (détail) - grès, 15e s

Base de chandelier à motif de dragons (détail) - grès, 15e s

Modèle funéraire de ferme fortifiée - en terre cuite, 1e au 3e s

Modèle funéraire de ferme fortifiée - en terre cuite, 1e au 3e s

Avalokitesvara à mille bras - bois laqué et doré, fin 18e début 19e s

Avalokitesvara à mille bras - bois laqué et doré, fin 18e début 19e s

Décors de toiture en forme de dragons - terre cuite, 18e s

Décors de toiture en forme de dragons - terre cuite, 18e s

Brevet impérial avec dragon en image de fond - encre sur papier, 1810

Brevet impérial avec dragon en image de fond - encre sur papier, 1810

Brûle-parfum - grès, 1736

Brûle-parfum - grès, 1736

Sceau impérial - or, 1802

Sceau impérial - or, 1802

Coiffe impériale - or, argent, pierres précieuses, textile, bambou, 19e s

Coiffe impériale - or, argent, pierres précieuses, textile, bambou, 19e s

Verseuse - or, 19e s

Verseuse - or, 19e s

Plat à motif de dragons - grès, 15e 16e s

Plat à motif de dragons - grès, 15e 16e s

Repost 0
Published by enviedasie - dans Vietnam Paris exposition
commenter cet article
11 juillet 2014 5 11 /07 /juillet /2014 22:09
La poésie de la semaine  (68)

A mes pieds coule une rivière baignée par le clair de lune.

Ce soir d’automne, les grues s’envolent vers le Mont Gaya,

Et se perdent sur le faîte des pins auréolés de nuages.

Il en est ainsi depuis des millénaires :

Pourquoi chercher ailleurs le paradis ?

 

Yi Dal (16e s)

 

Merci au site Keulmadang !

Repost 0
Published by enviedasie - dans Poésie
commenter cet article
26 mai 2014 1 26 /05 /mai /2014 11:05

Je vous parlais dans mon post précédent du générique du drama River's Edge Ookawabata Tanteisha. Il est signé d'un groupe originaire d'Osaka Ego wrappin', qui mélange influences jazzy mais aussi ska, reggae, rock....

J'apprécie beaucoup la voix chaude et puissante de la chanteuse, une belle découverte !

Un peu old school mais convient parfaitement !

Bonus : 2 extraits d'un live qui date de 2006.

Repost 0
Published by enviedasie - dans Musique Japon
commenter cet article
13 mai 2014 2 13 /05 /mai /2014 18:07

Mais, que se passe-t-il ? Ils sont fous ces japonais ! Apprenez, chers lecteurs, qu'ils ont réussi à aligner dans 3 productions télévisuelles des acteurs comme Asano Tadanobu, Odagiri Joe et Oguri  Shun !

 

A mon plus grand plaisir, ces acteurs sont les stars de trois dramas policiers, qui près visionnage de quelques épisodes, sont de très bonne qualité !

(je précise que je regarde les séries en VOSTA)

 

Dramas japonais et coréens 2014 : le printemps des polars et des stars !

Allez on commence avec la plus grosse star : Asano qui arrive sur le petit écran dans une mini-série (5 épisodes) intitulée The long goodbye. Ce drama est une adaptation d'un roman de Raymond Chandler, le roi de la detective novel americain, et se passe dans les années 50.

 

Même si l'histoire est transposée au Japon, on retrouve la lumière, les costumes et les décors de l'époque. Un drama d'ambiance où Asano joue le rôle d'un détective qui va enquêter sur la mort suspecte d'un ami interprété par le non moins brillant Go Ayano (vu dans Saikou no rikon).

 

Visionné : 1 épisode.

Avis : un petit bijou ! On se croirait dans un bon vieux film N&B avec Humphrey Bogart.

Dramas japonais et coréens 2014 : le printemps des polars et des stars !

River's Edge Ookawabata Tanteisha met aussi en scène des détectives. L'histoire se passe de nos jours dans le quartier d'Asakusa à Tokyo. Odagiri joue un détective qui semble-t-il fait de drôles de rêves... Le directeur de l'agence joué par Ishibashi Renji et la secrétaire très libérée complètent l'équipe.

 

Les épisodes ne font que 30 minutes, malheureusement, et il n'y a pas d'info sur leur futur nombre. Ce qui est certain c'est que, là aussi, il y a une ambiance et un univers qui m'a rappelé le drama Mahoro ekimae bangaishi. Normal c'est le même réalisateur qui est au manettes des deux séries ! Autre point commun avec le précédent drama une très bonne musique de générique. A noter que ce drama est l'adaptation d'un manga.

 

Visionné : 2 épisodes

Avis : des histoires très originales mais un peu courtes, j'aime l'univers et attends de voir les futurs développements des personnages.

Dramas japonais et coréens 2014 : le printemps des polars et des stars !

On continue avec Border et Shun Oguri qui joue ici le rôle d'un policier qui commence par... mourir ! En effet, on lui tire dessus et dans le crâne ! Il va pourtant survivre mais va développer la faculté de voir les fantômes des morts sur lesquels il enquête. Ce personnage workaholic aura donc quelques facilités à résoudres ses enquêtes mais la balle est toujours dans sa tête...

 

Ce drama contemporain bénéficie d'un beau et solide casting. Les intrigues sont bien menées et Oguri, à mon avis, améliore encore son jeu. A venir :  au moins  8 épisodes d'une heure.

 

Visionné : 5 épisodes

Avis : que du bon ! A regarder d'urgence !

Dramas japonais et coréens 2014 : le printemps des polars et des stars !

Direction Corée maintenant où là aussi il y a du très bon (et des superstars) !

 

On commence avec Gap Dong, le drama de tvN et qui relate la traque d'un tueur en série (inspirée de faits réels). Le héros est Yoon Sang Hyun (Oska dans Secret garden) qui joue un policier Ha Mu Yeom, a très lourd passé puisque son père est mort après avoir été accusé d'être Gap Dong un tueur en serie qui assassina 9 personnes.

 

Le drama commence au moment où l'ancien policier qui mena l'enquête revient dans la brigade pour terminer le travail (le génial Sung Dong Il - il peut tout jouer !) . Cela fait des étincelles avec Mu Yeom mais les deux hommes font bientôt alliance, surtout qu'un nouveau Gap Dong fait son apparition...

 

Il y a plusieurs personnages importants (le casting est d'enfer) qui jouent tous un rôle dans l'intrique. Tous ont une vraie personnalité et beaucoup ont des secrets. Si le spectateur sait - comme assez vite les policiers - qui est le nouveau Gap Dong, on cherche avec eux qui est l'ancien...

 

Visionné : 7 épisodes

Avis : à voir absolument. L'intrigue va finalement vite alors je suis curieuse de voir la suite et aussi heureuse de voir Yoon Sang Hyun dans un rôle aussi intense et dramatique.

Dramas japonais et coréens 2014 : le printemps des polars et des stars !

Encore du lourd question stars puisque Cha Seung Won (The greatest love) et Lee Seung Gi (King 2 hearts) sont au générique de You're all surrounded. 20 épisodes d'une heure pour cette série qui se passe dans le quartier chic (et maintenant célèbre) de Gangnam.

 

On suit une équipe de quatre nouveaux détectives qui sont sous la direction du féroce Seo ( Cha). Tous les personnages ont leurs motivations pour faire ce boulot mais le personnage de Seung Gi est assurément le plus motivé car il croit que Seo est corrompu et surtout que sa mère est décédée à cause de lui. Il semble évident que les autres rookies ont eux aussi leurs petits secrets. Même s'il y a un fond très sérieux, c'est le plus "drôle" de tous les dramas de la saison, de par la psychologie de certains personnages et les situations.

 

Visionné : 2 épisodes

Avis : à la fois amusant et très prometteur. J'attends la suite avec impatience !

la saison 4 !

la saison 4 !

Enfin, un drama à venir que je n'attendais pas !

 

La série God's quizz a déjà connu  3 saisons mais la fin dramatique de la dernière laisser à penser qu'on ne verrait plus le brillant Ryu Duk Hwan (Faith) dans le rôle du médecin-génie Han Jin Woo. Associé à la police, celui-ci résoud avec son équipe des cas de morts mystérieuses.

 

Les trois premières saisons étaient juste GENIALES  à tous points de vue ! J'attends donc le premier épisode qui paraîtra sur l'excellent chaîne OCN le 18 mai. J'ai trop hâte !!

Le teaser, pour vous donner envie !

Repost 0
Published by enviedasie - dans Drama Japon Corée
commenter cet article
10 mai 2014 6 10 /05 /mai /2014 16:49
Pause manga : Mabui, petites tranches de vie à Okinawa par Susumu Higa

Après Soldats de sable (sélection officielle Angoulême en 2012, Sélection Prix de l’ACBD 2012), dont les histoires se déroulaient principalement pendant la guerre du Pacifique, Susumu Higa s’attaque avec Mabui à la question des bases militaires américaines  installées à Okinawa, un problème malheureusement toujours d’actualité. En effet, 75% des bases américaines installées au Japon se trouvent à Okinawa et occupent 20% des terres de l'île principale. Il y a d'ailleurs régulièrement des manifestations d'habitants pour réclamer le retrait des troupes américaines de l'Archipel (par exemple en 2009, 2010, 2012).

 

Si la cohabitation est difficile, elle n'est toutefois pas impossible voire même enrichissante. C'est ce qu'Higa, originaire d'Okinawa, veut démontrer en mettant en scène plusieurs personnages dans différentes histoires. Si le fil rouge du recueil est le mabui, l'âme en dialecte local,  chaque personnage est différent et en lien plus ou moins proche avec les bases américaines. On suit donc plusieurs types de personnages : des paysans, une jeune fille qui revient sur l'archipel, une jeune femme travaillant sur une base américaine, etc. Tous ces personnages sont autant de points de vue pour aborder la question de l'occupation des terres.

 

Higa ne prend pas parti, il raconte et montre tous les aspects négatifs mais aussi positifs de la cohabitation. Les personnages sont touchants et certaines histoires poignantes. Ce manga est donc une petite pépite qui permet de découvrir Okinawa par un autre aspect que le tourisme.

Repost 0
Published by enviedasie - dans Manga Manwha Japon Okinawa
commenter cet article
26 mars 2014 3 26 /03 /mars /2014 18:16

Bande annonce

Résumé

 

Patéma, jeune fille de 13 ans, est une adolescente sans famille qui entend mener son existence comme elle l'entend. Vivant dans un monde souterrain, conséquence d'une catastrophe liée à une expérience menée par les humains, elle étouffe et souhaite partir à la découverte du monde. En explorant une zone strictement interdite, elle va se retrouver transportée dans un monde totalement inconnu où tout est inversé. Ce monde c'est une Terre, où la nature est présente, tout comme le ciel bleu qu'elle ne connaît pas.

 

Elle y fait la rencontre d' Age, lycéen rêveur, solitaire et en deuil de son père. Passée la surprise de la voir évoluer la tête en bas, il va l'aider à survivre dans son monde. Pour cela, ils s'accrocheront l'un à l'autre, au sens propre comme au figuré. Ensemble, ils vivent de vertigineuses aventures... mais celles-ci sont contraires aux lois du monde d'Age. Patéma se retrouve en danger....

Critique de Patéma et le monde inversé, un film d'animation japonais de Yoshiura Yasuhiro

Sorti en salle le 12 mars dernier, Patéma et le monde inversé m'a vraiment laissé perplexe. L'histoire est en effet assez compliquée, à tel point qu'à un moment on n'y comprend plus rien (moi et l'amie qui m'accompagnait en tout cas) ! Seule l'ultime surprise (et retournement !) finale apporte une réponse pour les moins perdus des spectateurs.

 

Il faut dire que le film joue sur un concept physique à savoir le principe de gravité. Le réalisateur tourne et retourne ses personnages et le monde dans lequel ils vivent tout le long du film. Cela donne lieu à de belles séquences mais devient assez difficile à suivre à la longue. Malgré le côté romantique des deux adolescents obligés vivre accrochés, les nombreux renversements (au propre comme au figuré) et incohérences par rapport aux lois de la physique perdent un peu le spectateur.

 

Ajoutez à cela un montage un peu chaotique et rapide parfois ainsi qu'une action focalisée sur les deux personnages principaux et vous obtiendrez un film certes ambitieux mais qui paraît finalement inabouti (mondes peu détaillés, personnages secondaires caricaturaux et peu nombreux).

En tous cas, il m'a laissé sur un goût inachevé et heureuse d'arriver à la fin. Il m'a en effet paru bien long alors qu'il ne dure... qu' 1h39 !

Et vous avez-vous vu ce film ? Suis-je la seule à n'y avoir rien compris ?

BONUS : Une interview du réalisateur sur Manga.tv

Repost 0
Published by enviedasie - dans Cinéma Japon
commenter cet article
18 mars 2014 2 18 /03 /mars /2014 19:13

Ce maître, Gérard Pilet, enseigne dans ma région et explique très clairement certains concepts bouddhistes zen dans cette émission diffusée les dimanches sur France 2.

Il est rassurant d'entendre que tout le monde (croyant ou laïc) peut essayer avec peu de moyens (mais beaucoup de compassion) de devenir un bodhisattva c'est à dire un homme de bien, qui aide son prochain et donc la société dans laquelle il vit.

A ce propos je vous conseille de lire Plaidoyer pour l'altruisme de Mathieu Ricard, un ouvrage très documenté qui va dans le même sens que le discours de Gérard Pilet (et qui me passionne en ce moment).

Repost 0
12 mars 2014 3 12 /03 /mars /2014 00:00

A retrouver sur ma chaîne Youtube ! Abonnez-vous pour découvrir des artistes japonais, coréens, taïwanais, chinois, mongols, indonésiens...

Repost 0
Published by enviedasie - dans Musique Corée
commenter cet article
11 mars 2014 2 11 /03 /mars /2014 20:16

Je n'oublie pas... Si j'ai choisi de retourner au Japon l'année dernière, c'est après m'être informée sur la situation à Fukushima et dans le reste du pays. J'ai pris un risque, calculé, mais un risque quand même (je précise que ce blog ne reflète que mon opinion, celle d'une citoyenne qui s'informe mais n'est pas une scientifique) .

Aujourd'hui, comme les autres jours, je pense à ceux qui vivent en permanence avec la menace invisible mais bien réelle d'une contamination. Mon amour pour le Japon est plus fort que la peur mais je comprends complètement ceux qui n'osent pas approcher du pays ou y séjourner.

Les mensonges (répétés - les plus gentils parleront d'omissions) du gouvernement japonais et de Tepco n'aident ni les voyageurs ni les japonais à se faire une opinion mais heureusement quelques journalistes, particuliers et associations sont à l’œuvre pour faire le contrepoids au discours officiel.

Tsunami au Japon, catastrophe nucléaire de Fukushima : déjà 3 ans... (revue de presse)

En ce jour, anniversaire bien triste, beaucoup d'articles ou de reportages sont réalisés et diffusés. Je vous propose donc une petite revue de presse sur le Japon et Fukushima, qui vous aidera peut-être à y voir plus clair...

Repost 0
Published by enviedasie - dans Japon Société Fukushima
commenter cet article