Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Envie d'Asie...
  • Envie d'Asie...
  • : Puisqu'on ne peut pas toujours voyager comme on le voudrait... Envie d'Asie vous emmènera à l'autre bout du monde à la découverte de cultures étonnantes grâce au cinéma, les drama, les journaux, la littérature, la musique et le web.
  • Contact

13 octobre 2015 2 13 /10 /octobre /2015 19:02

Au Japon, il y a désormais un avant et après Fukushima. Tous comme les bombardements atomiques et la défaite ont marqué profondément le pays en 1945, la catastrophe naturelle puis nucléaire a entraîné un sursaut chez les japonais et une mobilisation bien rare dans ce pays peu contestataire.

 

Pourtant, même si le gouvernement laisse des japonais vivre sur des zones contaminées, même si des centrales nucléaires sont remises en route, le tourisme au Japon ne s'est jamais aussi bien porté.

 

On ne peut que constater une certaine inertie, un fatalisme, voire un désinterêt pour le sort des zones contaminées et ses habitants. Plus le temps passe, plus on oublie même dans son propre pays. Il faut dire que ceux qui vont à l'encontre du message officiel sont souvent victimes de censure et/ou on beaucoup de mal à se faire publier.

 

"Mais Fukushima, c'est encore chaque jour une réalité palpable pour les hommes et les femmes qui vivent dans la région du site dévasté. Le documentaire "Fukushima, des particules et des hommes", réalisé par Gil Rabier et Claude-Julie Parisot s'est attaché à décrire leur quotidien. À expliquer comment, presque 5 ans après la catastrophe, ils continuent de réfléchir à leur futur." Science et avenir propose donc le visionnage exclusif de ce documentaire passionant, à la fois didactique et émouvant. Je vous mets le premier épisode dans ce post mais pour regarder la suite, c'est.

 

Repost 0
11 mars 2014 2 11 /03 /mars /2014 20:16

Je n'oublie pas... Si j'ai choisi de retourner au Japon l'année dernière, c'est après m'être informée sur la situation à Fukushima et dans le reste du pays. J'ai pris un risque, calculé, mais un risque quand même (je précise que ce blog ne reflète que mon opinion, celle d'une citoyenne qui s'informe mais n'est pas une scientifique) .

Aujourd'hui, comme les autres jours, je pense à ceux qui vivent en permanence avec la menace invisible mais bien réelle d'une contamination. Mon amour pour le Japon est plus fort que la peur mais je comprends complètement ceux qui n'osent pas approcher du pays ou y séjourner.

Les mensonges (répétés - les plus gentils parleront d'omissions) du gouvernement japonais et de Tepco n'aident ni les voyageurs ni les japonais à se faire une opinion mais heureusement quelques journalistes, particuliers et associations sont à l’œuvre pour faire le contrepoids au discours officiel.

Tsunami au Japon, catastrophe nucléaire de Fukushima : déjà 3 ans... (revue de presse)

En ce jour, anniversaire bien triste, beaucoup d'articles ou de reportages sont réalisés et diffusés. Je vous propose donc une petite revue de presse sur le Japon et Fukushima, qui vous aidera peut-être à y voir plus clair...

Repost 0
Published by enviedasie - dans Japon Société Fukushima
commenter cet article
11 mars 2012 7 11 /03 /mars /2012 20:04

Pour terminer sur le sujet, je signale deux web-documentaires.

 

L'un produit par le site de France24 : Un an après, le Japon bouleversé,

 

webdocu-fukushima-copie.jpg

 

L'autre par Rue89 Planète : La fissure, un web docu sur le Japon d'après Fukushima.

 

Voilà, le topo des sites, liens, vidéos et podcasts les plus intéressants sur ce sujet compliqué et difficile est terminé. N'oubliez pas que vous pouvez toujours être solidaires avec les japonais... le minimum étant de ne pas les oublier.

En ce jour anniversaire, je pense aussi à toutes les victimes de Tchernobyl et Three miles Island... trois accidents très graves pour une industrie d'à peine 60 ans, n'est-ce pas trop ?

Repost 0
Published by enviedasie - dans Japon Société Fukushima
commenter cet article
10 mars 2012 6 10 /03 /mars /2012 18:36

Poursuivons notre tour d'horizon avec  la presse et  les radios.

 

Commençons par Sciences et Avenir qui a créée une infographie qui fait un bilan chiffré assez clair de la situation. Le magazine est aussi allé interviewer 4 habitants, pour certains réfugiés et qui ont pour la plupart abandonné l'idée de revenir dans leur ville d'origine.

 

Le quotidien Libération propose en ligne un dossier sur l'après Fukushima dont les articles les plus intéressants traitent des querelles autour du bilan et de ce que la catastrophe a révélé de la société (opacité, pouvoir politique...). Il y a aussi un gros volet scientifique, qui tourne autour de la question nucléaire bien sûr.

 

Le Nouvel Obs consacre aussi un dossier entier au Tsunami, un an après qui alterne articles sur la centrale, réaction des habitants, diaporamas photo... bref beaucoup de sujets intéressants comme l'influence de la catastrophe sur l'économie (la vente de sushi !) ou le futur des enfants.

 

Enfin je termine en signalant le dernier numéro de Courrier International qui consacre son dossier au Japon. A retrouver en intégralité dans vos bibliothèques.

 

Tournons maintenant nous vers les radios.

 

L'émission Science publique sur France culture propose un bilan et une réflexion autour du de la catastrophe au Japon et de la sureté nucléaire en France, avec des experts et une anti nucléaire.

En complément : une interview de Mickaël Ferrier, auteur de Fukushima, récit d'un désastre

 

Quant à France Inter, l'émission Nous autres donne la parole à Tomohiko Suzuki, journaliste japonais indépendant dont on a pu voir une interview dans le reportage paru sur France 5. Il évoque le business de la décontamination, la place des yakuza dans ce marché et aussi les travailleurs "manquants" de la centrale.

 

Si vous êtes inquiets concernant l'utilisation de vos dons, les associations caritatives font aussi le bilan des leurs actions : Croix Rouge, Fondation de France...

 

Enfin, je signale cet article Fukushima : pourquoi l'hiver nucléaire n'a pas eu lieu paru sur l'Expansion et qui nous "rassure" sur la bonne santé de la filière nucléaire... Edifiant ! Combien faut-il de catastrophes pour que les gouvernements étudient vraiment la question des énergies alternatives ?

 

Que faut-il faire pour en sortir ? Vous pouvez agir en France surtout si vous êtes dans la région Sud-Est : manifestez ce week-end en participant à la Chaîne humaine !

Repost 0
Published by enviedasie - dans Japon Société Fukushima
commenter cet article
9 mars 2012 5 09 /03 /mars /2012 19:33

Bientôt un an qu'un terrible tremblement de terre suivi d'un tsunami a dévasté le Tohoku, région du Nord-Est du Japon. Les grandes chaînes de télévision n'ont rien programmé de particulier à l'occasion de ce triste anniversaire. Il faut donc se tourner vers les petites, les radios et la presse pour s'informer sur la situation dans la région.

 

Commençons par la télé... 

 

Mardi soir, France 5 a diffusé un reportage intérressant bien qu'incomplet sur cette terrible catastrophe : J'étais à Fukushima. Produit par la NHK (chaîne de télévision japonaise), il rappelle la chronologie des évênements, insiste sur le peu de coopérativité de TEPCO et donne la parole à des habitants de la région. Le premier ministre de l'époque Naoto Kan s'y exprime aussi et présente ses excuses. A visionner ici.

 

Arte quant à elle a diffusé un reportage entièrement consacré à la crise de la centrale nucléaire, qui donne des informations légèrement différentes du premier. Lui aussi est assez sévère avec la TEPCO... et les politiques. Mais le plus effrayant, à mon sens, est de constater la force des entreprises nucléaires au niveau mondial. Elles sont capables d'asséner des mensonges et de faire taire ceux qui essaient de faire éclater la vérité.

 

A visionner ci-dessous pendant encore quelques jours.

 

 

 

 

Arte a aussi produit une web-série "Récits de Fukushima", très intéressante, qui donne la parole aux gens ordinaires : comment ont-ils vécus la catastrophe, comment vivent-ils depuis et comment voient-ils leur avenir ? Croient-ils encore le gouvernement ? Vies ordinaires de gens qui ont vécu l'extraordinaire... A voir .

 

La suite demain...

Repost 0
21 novembre 2011 1 21 /11 /novembre /2011 14:20

Hier soir, Harry Roselmack nous a présenté un reportage sur le Japon et l'après tsunami. Une organisation de personnes âgées (retraités de plus de 60 ans) désire travailler à la centrale de Fukushima en devenant "liquidateur". Actuellement ce sont des personnes bien payées en âge de travailler, qui font le sale boulot. Les papys de l'association partent du principe que leur vie est derrière eux et veulent se sentir utiles, tout en laissant aux jeunes travailleurs de meilleures chances de vivre longtemps. De bons sentiments et une certaine logique... pourtant aucun d'eux ne travaille encore sur le site de la centrale.

 

Regardez par vous même le quatrième segment de l'émission :

 

Repost 0
Published by enviedasie - dans Japon Société fukushima
commenter cet article