Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Envie d'Asie...
  • : Puisqu'on ne peut pas toujours voyager comme on le voudrait... Envie d'Asie vous emmènera à l'autre bout du monde à la découverte de cultures étonnantes grâce au cinéma, les drama, les journaux, la littérature, la musique et le web.
  • Contact

7 juillet 2011 4 07 /07 /juillet /2011 23:00

Se tordre de douleur

 

pendant quarante ans

 

ni autre ni soi-même

 

Les quatre éléments sont le néant

 

 

ASAKURA Yoshikage (mort en 1573)

 

jiseiku (poème d'adieu) extrait de L'adieu du samouraï par Bertrand Petit et Keiko Yokohama (éd. Alternatives, 2003)

Partager cet article
Repost0
6 juillet 2011 3 06 /07 /juillet /2011 23:00

chien gardien d'étoilesSous ce titre poétique se cache un manga de Murakami Takashi paru récemment aux éditions Sarbacane. La jolie couverture est plus joyeuse que l'histoire qui commence par la découverte de deux corps : celle d'une homme et de son chien.

 

Flashback... la parole est donnée à l'animal qui raconte son arrivée dans une famille puis comment il va devenir l'ami et le confident du père. Celui-ci après son divorce sombre dans la pauvreté au point de devenir sans domicile fixe. Quand il décède de maladie, son chien restera auprès de lui jusqu'à sa propre mort.

 

Dans la deuxième partie de l'histoire, nous suivons un assistant social qui est chargé de retrouver l'identité du mort. Dans sa quête, il sera amené à réfléchir sur lui-même.

 

Pas de révolution au point de vue du dessin mais une histoire vraiment émouvante qui parlera à tous ceux qui ont possédé ou possèdent un animal de compagnie. Outre l'histoire d'amitié homme-chien, ce  livre fait aussi réfléchir à l'importance du travail dans la société japonaise où l'on peut rapidement passer d'un heureux père de famille à un pauvre solitaire sdf.

 

Pour lire un extrait c'est ici ! Au Japon un deuxième tome est sorti, j'espère que les éditions Sarbacane feront l'effort de le traduire aussi...

 

Comme tout bon manga qui se respecte, l'histoire a été adaptée en un film qui va sortir cet été au Japon. Réalisé par Tomoyuki Takimoto, le rôle du vieil homme sera tenu par Nishida Toshiyuki et celui de l'assistant social par Tamayama Tetsuji (précédement vu dans La ballade de l'impossible).

 

chien1                    chien2              

Partager cet article
Repost0
29 juin 2011 3 29 /06 /juin /2011 20:23

manazuruComme le dit la 4ème de couverture : "Une femme, sa fille, son amant... et son mari disparu. Non pas défunt, mais mystérieusement évanoui dans la nature."

 

Il ne reste rien à Kei que le journal de Rei pour se souvenir de lui. Des années après sa disparition, elle ressent le besoin d'aller à Manazuru, une ville côtière où son époux est né. Seule, sans sa fille Momo, sa mère avec qui elle vit, ni son amant Seiji.

Le voyage à Manzuru est aussi un voyage dans le passé, elle se remémore sa rencontre avec son futur mari, le début de leur vie commune, puis des souvenirs plus douloureux qu'elle avait enfoui au plus profond d'elle-même.

 

Kawakami Hiromi réussit un formidable récit qui nous fait littéralement entrer dans les pensée de l'héroïne. A un moment précis de sa vie, celle-ci ressent le besoin impératif de résoudre la question de la disparition de l'homme qu'elle n'a jamais cessé d'aimer. Ce temps qu'elle s'octroie au moment où sa fille entre dans l'adolescence et devient une femme est tourné vers l'introspection. L'auteur écrit de très beaux passages sur la maternité et réussit à nous transporter entre présent et passé sans nous perdre en chemin. L'irruption du fantastique dans ce récit psychologique m'a un peu étonné mais ne pas pas empéché d'apprécier ce roman paru aux éditions Picquier en 2009.

 

Pour lire un extrait c'est ici !

Partager cet article
Repost0
21 juin 2011 2 21 /06 /juin /2011 20:47

SL370202bEntre album et bande dessinée, voici l'intégrale des Réflexions d'une grenouille qui paraît enfin aux éditions autrement. Ecrites par Kazuo Iwamura, ce gros volume de 223 pages (au prix de 19,9 € seulement) rassemble les quatre façicules publiés entre 1996 et 2004 au Japon : Kangaeru kaeru-kun traduites en France par Réflexions d'une grenouille, Les nouvelles réflexions d'une grenouille, Les rêves d'une grenouille et Ma vie de grenouille.

 

Iwamura est surtout connu pour ses nombreux albums retracant les aventures de La famille souris, même s'il a signé d'autres livres tout aussi intéressants (La pomme rouge par exemple est une merveille d'histoire pour les tous-petits).

De l'auteur, on sait peu de choses si ce n'est qu'il est né à Tokyo en 1939, a travaillé pour la télévision japonaise, qu'il est marié et a une famille nombreuse. Il faut donc s'attacher à son oeuvre, à ses personnages doux et espiègles, à ses dessins tendres et joyeux.

 

Les réflexions d'une grenouille mettent en scène deux personnages qui sont amis : une grenouille (donc) et une souris (encore). Sous forme de dialogues et dans des paysages bucoliques, les deux acolytes vont aborder simplement des questions que petits - et grands - se posent parfois : ou commence le ciel ? ou se trouve le coeur ? à quoi servent les rêves ou la pluie ? et bien d'autres plus profondes qui nous amènent à réfléchir sur nous, les autres et la vie.

 

Tout le monde peut trouver son compte dans ces histoires qui ont souvent plusieurs niveaux de lectures et qui sont finalement une première approche de la philosophie.

Les dessins épurés, colorés, simples sans être simplistes ajoutent un peu de plaisir à la lecture. Quelques exemples ci-dessous...

 

 

SL370213b

 

SL370205b

Partager cet article
Repost0
15 juin 2011 3 15 /06 /juin /2011 19:16

Miyajima (5)Si vous voulez faire une bonne action en faveur des japonais du Nord qui en ont grandement besoin, vous pourrez acheter dès le 20 juin un beau livre de photographies.

 

Sur ce blog, vous trouverez les informations sur l'association en charge de créer le livre et aussi un extrait du bouquin qui donne vraiment envie !

 

Les photos sont faites par des pros et des amateurs qui ont un commun  l'amour pour le pays du soleil levant et du talent.

 

Ci contre : Miyajima ©enviedasie

Partager cet article
Repost0
28 mai 2011 6 28 /05 /mai /2011 14:37

Le groupe de pop-rock japonais GReeeeN propose aux habitants de la planète  de participer au Green boys project. Ils offrent gratuitement leur chanson - disponible avec sous-titrages anglais et espagnol notamment - "Green boys" en téléchargement gratuit jusqu'au 30 septembre 2011.

 

Quant au clip, il nécessite votre participation : il suffit d'envoyer une photo de vous avec vos proches sur leur site.

 

Tout se passe ici.

Partager cet article
Repost0
12 mai 2011 4 12 /05 /mai /2011 19:15

3ème édition de cet évènement organisé par Le brise glace, scène de musiques actuelles située à Annecy (d'où le subtil jeu de mot).

 

Du 24 au 28 mai, vous pourrez suivre deux conférences, aller voir quelques concerts, visionner la Ballade de l'impossible (je conseillerai plutôt de lire le livre !) et vous amuser... Programme complet ici !

 

Japannecy 3

 

 

Partager cet article
Repost0
11 mai 2011 3 11 /05 /mai /2011 18:46

Né en 1883 et décédé en 1957, Hasui Kawase est un illustrateur et peintre japonais peu connu dans nos contrées. Il a pourtant  édité plus de 600 oeuvres au cours de sa carrière,ce qui lui a valu d'être nommé "Trésor national" en 1953.

 

 

Les petites éditions Langlaude viennent de lui consacrer un ouvrage dont on ne peut que louer la qualité des reproductions. Quelques pages d'introduction et biographie complètent heureusement la page wikipédia consacrée à l'artiste. La suite du livre est consacrée aux reproductions de paysages de Hasui, qui m'ont émerveillée...Sur le site d'Art Memo, vous trouverez une biographie plus complète et quelques oeuvres.

 

A vous de juger le livre :

SL370224

 

SL370219

 

SL370220

 

SL370214

 

SL370217

 

SL370215

Partager cet article
Repost0
23 mars 2011 3 23 /03 /mars /2011 22:07

IMG shugotokumaru back

Une découverte récente pour moi même s'il en est déjà à son cinquième album...

 

Shugo Tokumaru est né en 1980 à Tokyo et a déjà une personnalité musicale très marquée. Ses chansons sont un mélange de folk, pop, électro et de sons étranges provenants d'instruments de musiques étonnants, jouets  et appareils musicaux divers (plus quelques casseroles ?). Autant dire que le résultat est  unique et la voix presque adolescente de Shugo confère une certaine douceur à ses chansons.

Bref,  on se laisse rapidement envouter et  les veinards de parisiens pourront le voir en concert au Divan du monde  le 04 avril.

 

 

 

 

2 choses à noter :

- Certains de ses albums sont en téléchargement légal et pas cher sur amazon. Pensez-y si vous aimez !

- Shugo propose de faire une bonne action en téléchargeant un de ses titres ici au profit d'associations caritatives (en lien avec le séisme, vous n'avez pas déjà oublié ?)

 

Ses liens :

Chaîne Youtube

Site Officiel en anglais

Myspace

Live sur la Blogothèque

 

Lire aussi :

La critique des Inrocks sur son dernier disque Port entropy

Critique de son album Exit

Partager cet article
Repost0
12 mars 2011 6 12 /03 /mars /2011 22:15

SL371480

                             Photo : Inari Fushimi ©enviedasie

 

Le plus fort tremblement de terre ressenti depuis 140 ans a eu lieu hier au Nord-Est du Japon sur une des nombreuses failles géologiques dont le pays est entouré et traversé. Dur de faire un bilan aujourd'hui mais les conséquences sont très graves.

Outre le nombre conséquent de morts et de disparus, un fort risque d'accident  nucléaire est à craindre puisque plusieurs centrales nucléaires se trouvent au bord de la côte Nord-Est du Japon, celle la plus touchée par le tsunami qui a suivi le tremblement. (A ce propos, savez-vous que beaucoup de centrales nucléaires françaises sont situées en zone sismique ?)

Je rappelle que les japonais sont certainement le peuple le plus préparé à ce genre de catastrophe puisque dès la prime enfance, ils suivent tous des entrainements à réagir en ce genre de situation. Le fort risque de séisme a aussi fait des japonais des spécialistes en terme de bâtiments anti-sismiques.

 

A l'heure d'Internet, des blogs, de twitter, de Youtube et consorts, ce séisme a aussi la particularité d' avoir été vécu en presque direct dans le monde entier. A ce propos, je vous renvoie à cet article de Libération, qui explique notamment à quelle vitesse la page Wikipédia du séisme a été écrite et à quel point les technologies modernes peuvent aider en cas de désastre.

Partager cet article
Repost0