Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Envie d'Asie...
  • Envie d'Asie...
  • : Puisqu'on ne peut pas toujours voyager comme on le voudrait... Envie d'Asie vous emmènera à l'autre bout du monde à la découverte de cultures étonnantes grâce au cinéma, les drama, les journaux, la littérature, la musique et le web.
  • Contact

23 juillet 2012 1 23 /07 /juillet /2012 10:27

architecture-101-3.jpg

 

Gros succès de cette année en Corée (plus de 4 millions d'entrées), Architecture 101 est une comédie sentimentale plutôt traditionnelle qui a le mérite de rassembler plusieurs acteurs connus et talentueux : la star montante Suzy et les confirmés Han Ga-In (Seo-Yeon) et Uhm Tae-Woong (Seung-Mi). Le casting est complété par Lee Je-Hoon qui joue le personnage de Seung-Mi jeune et Jo Jeong Seok précédemment vu dans King 2 hearts.

 

architecture-101-2.jpg

 

L'histoire commence de nos jours : une femme entre dans le cabinet d'architectes où travaille Seung-Mi. Elle lui demande de reconstruire une maison qu'elle possède sur l'île de Jeju, travail pour lequel il n'est pas très enthousiaste. Il s'avère que cette femme est le premier amour de Seung-Mi ; il l'a rencontré à l'université alors qu'ils suivaient tous les deux le cours "Introduction à l'architecture". Au nom de leur "amitié", il accepte donc le contrat.

 

architecture-101-4.jpg

 

Le film oscille donc entre flash-backs dans les années 90 (avec les fringues de l'époque, c'est assez drôle !) et moments présents. Les retrouvailles ne sont pas si sereines et font remonter à la surface des souvenirs douloureux. Ce qui caractérise le film est la nostalgie et la mélancolie car l'histoire entre les deux jeunes gens fut pleine de malentendus et n'a pas connu de fin heureuse.

 

J'ai trouvé Uhm Tae-Woong très monolithique et inexpressif dans ce long métrage, ce qui m'a déçu vu ses capacités. Par contre, le jeune Lee Je-Hoon qui lui ressemble beaucoup m'a agréablement surpris.

 

On ne peut pas dire que le film soit mauvais car le scénario se tient mais on ne peut pas le qualifier de brillant non plus. Son sujet, le premier amour, parle à tout un chacun et c'est sans doute ce qui a fait son succès.

Toutefois j'étais un peu frustrée par la partie "moderne" où le personnage de Seung-Min s'exprimait peu, j'aurais aimé mieux comprendre les bouleversements induits par sa rencontre avec Seo-Yeon. Du coup, le film peut paraître un peu long (118 minutes quand même !) mais se laisse regarder avec plaisir.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by enviedasie - dans Cinéma Corée
commenter cet article

commentaires