Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Envie d'Asie...
  • Envie d'Asie...
  • : Puisqu'on ne peut pas toujours voyager comme on le voudrait... Envie d'Asie vous emmènera à l'autre bout du monde à la découverte de cultures étonnantes grâce au cinéma, les drama, les journaux, la littérature, la musique et le web.
  • Contact

11 décembre 2011 7 11 /12 /décembre /2011 21:07

Hier soir, j'ai, pour une fois, regardé la télévision. En zappant par hasard sur Arte, je suis tombée sur un film de Rithy Panh dont le titre m'a intrigué : Gibier d'élevage.

Pour moi ce titre était uniquement celui d'un court roman de Oe Kenzaburo relatant la détention d'un soldat noir dans un village japonais (en période de guerre). Cet ouvrage qui est une réflexion sur la condition humaine a valu à son auteur le prix Akutagawa en 1958.

 

Rithy Panh a transposé l'histoire dans son pays d'origine le Cambodge à une période charnière : le régime Khmer rouge. Du coup, même si la trame reste inchangée (un soldat noir américain est détenu prisonnier dans un village), le film s'avère surtout être une formidable démonstration de la vie sous le régine KR, de l'endoctrinement et des violences subis par les populations. Tous les acteurs sont excellents, une grande partie du casting est des enfants qui sont très crédibles.

 

Le film mélange des images d'archives assez effrayantes (bombardements, napalm...) et des images tournées en caméra numérique (me semble-t-il). Le constraste entre bombardements et le village buccolique est volontairement frappant. Le personnage principal est A-Pang un garçon séparé de sa mère, dont le père était un traître aux yeux des KR. C'est lui qui trouve le soldat, est amené à le surveiller avec ses jeunes amis et qui finalement partira au front. Manipulé et utilisé par les adultes, il sera le seul enfant à quitter le village avec le prisonnier. La fin très ouverte qui m'a un peu frustrée est dans le même esprit que le roman.

Ce film est à mon sens un bon complément au témoignage que j'ai entendu et retranscrit (la suite bientôt). Rithy Panh est lui-même un rescapé du régime Khmer rouge, il a survécu au camp de travail et plusieurs de ses films parlent des KR. Mais je vous en reparlerai plus tard...

 

Attention, plus que 7 jours pour revoir Gibier d'élevage ! Sinon rediffusion le 14 décembre à 3h10.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by enviedasie - dans Cambodge
commenter cet article

commentaires