Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Envie d'Asie...
  • Envie d'Asie...
  • : Puisqu'on ne peut pas toujours voyager comme on le voudrait... Envie d'Asie vous emmènera à l'autre bout du monde à la découverte de cultures étonnantes grâce au cinéma, les drama, les journaux, la littérature, la musique et le web.
  • Contact

8 septembre 2015 2 08 /09 /septembre /2015 20:34

C'est malheureusement assez mal filmé à mon avis ; la chorégraphie n'est pas assez mise en valeur. Mais l'initiative est intéressante. Les danseurs sont français et la joueur de koto new-yorkaise... Cliquez sur la vidéo pour plus d'explications.

Repost 0
4 septembre 2015 5 04 /09 /septembre /2015 21:22

La réponse dans la vidéo disponible ici. Elle est en anglais mais vous l'avez (presque) tous appris à l'école, n'est ce pas ?

J'ai été très étonnée de la lenteur du processus et de la minutie de l'artiste coréen. Merci au Victoria et Albert Museum !

Chung Hae-Cho et son objet d'art

Chung Hae-Cho et son objet d'art

Repost 0
Published by enviedasie - dans Art et artisanat Corée
commenter cet article
9 août 2015 7 09 /08 /août /2015 21:17
Peintures d'Otsu prenant vie - Utagawa Kuniyoshi (environ 1847)

Peintures d'Otsu prenant vie - Utagawa Kuniyoshi (environ 1847)

Cet été en me rendant chez un de mes libraires préférés, je suis tombée sur cet ouvrage paru récemment aux (excellentes) éditions Philippe Picquier.

Commençant à bien connaître le Japon, je n'avais pourtant jamais entendu parler de ces images populaires créées dans la ville d'Otsu, près de Kyoto.

 

Je pourrai vous détailler tous les atouts du livre mais le monsieur de la vidéo le résume parfaitement et sans doute mieux que moi !

Christophe Marquet, auteur du livre a aussi donné une conférence sur le sujet au Musée Guimet.

Vous pouvez la voir ici.

 

Pour ma part, je vous conseille fortement ce livre (35€) qui présente un aspect méconnu du Japon avec des reproductions de belle qualité et des explications fournies et argumentées.

Repost 0
30 septembre 2014 2 30 /09 /septembre /2014 20:31

Bande annonce officielle

Un évènement à ne pas manquer en cette fin d'année et cela commence demain ! Le grand Hokusai est enfin célébré en France... On le connait pour ses estampes (dont les vues du Mont Fuji, la grande Vague de Kanakawa et certaines plus érotiques) qui dès les 19e siècle ont traversé les mers pour atteindre l'Europe et qui ont influencé notamment les peintres impressionnistes et Van Gogh. Mais Hokusai est aussi célèbre pour ses "manga", carnets de croquis pris sur le vif et qui montrent la nature mais aussi le quotidien et la bouille des japonais de l'époque (début 19e).

 

Grâce au site Dozo domo, découvrez les premières images exclusives de l'exposition qui durera jusqu'au 18 Janvier 2015. Outre la création d'une appli pour vos smartphones, la RMN a aussi mis en ligne un site avec toutes les infos pratiques. Pour ceux qui ne peuvent se déplacer, le catalogue de l'exposition est déjà disponible... piètre consolation mais mieux que rien !

Estampes : les étapes de la fabrication (Musée Edo Tokyo à Tokyo)
Estampes : les étapes de la fabrication (Musée Edo Tokyo à Tokyo)

Estampes : les étapes de la fabrication (Musée Edo Tokyo à Tokyo)

Je vous ai déjà parlé du manga sur la vie d'Hokusai que je trouve trop centré sur sa vie privée et pas assez sur son art ainsi que d'un très beau livre de poésie où ses estampes ont servi d'illustrations.

Je recommande aussi, pour les enfants (il sert aussi d'introduction pour les grands), le très beau livre des édition Palette...  intitulé Hokusai, voyage dans le monde flottant.

 

La dernière édition française des manga d'Hokusai est encore disponible mais je ne doute pas que grâce à l'exposition, une nouvelle devrait sortir bientôt (ainsi que plétore d'autres ouvrages sur le sujet !) ! Vous pouvez d'ores et déjà consulter sur Gallica certains volumes qui ont été numérisés (ici aussi).

Plus de 5000 estampes d'Hokusai sont visibles sur le site ukiyo-e.org ! Ce site est d'ailleurs la référence en matière d'images pour les estampes japonaises. Enfin, pour avoir des explications et un historique de l'estampe japonaise, pensez à visiter l'exposition virtuelle de la BNF qui fait un tour rapide de la question en texte et images.

Repost 0
14 août 2014 4 14 /08 /août /2014 18:14

Il y a quelques semaines je vous ai présenté quelques objets de l'expo L'envol du dragon.

J'ai profité de mon passage au musée pour aller voir la seconde exposition consacrée elle à Harunobu, un des maîtres de l'estampe japonaise au 18e siècle.

 

Quelques unes de ses particularités étaient dans le traitement des couleurs et le choix de (jeunes) personnages féminins.

A noter aussi que certains estampes présentaient du relief, notamment des motifs ddans certains tissus ou sur certaines parties de l'image.

 

Très beau tout ça !

PS: la salle était très sombre donc les photos le sont aussi.

Exposition Harunobu au Musée Guimet (Paris)
Exposition Harunobu au Musée Guimet (Paris)
Exposition Harunobu au Musée Guimet (Paris)
Exposition Harunobu au Musée Guimet (Paris)
Exposition Harunobu au Musée Guimet (Paris)
Exposition Harunobu au Musée Guimet (Paris)
Repost 0
5 juillet 2013 5 05 /07 /juillet /2013 18:04

Je termine de vous raconter ma journée du 2 juin dernier en évoquant un autre aspect du Musée Guimet.

En effet, j'ai pu profiter de ce merveilleux espace, de l'exposition temporaire qui s'y tenait et présentait des objets archaïques en bronze venus tout droit de Chine (et d'une collection privée). Ceux-ci étaient utilisées pour contenir des boissons fermentées, de l'eau et de la nourriture pendant des rituels.

Ce ne sont donc pas des objets de tous les jours et c'est pour cela que leur forme et décoration sont très travaillés. Pour des vases qui ont plus de 2000 ans, je les trouve superbes et d'un graphisme étonnement moderne pour certains ! L'exposition était magnifiquement éclairée, les objets étaient très bien mis en valeur. Il y avait peu d'explications mais elles suffisaient. Avec le temps, la taille des objets a augmenté, leur forme s'est diversifiée tout comme leur décoration. Ce travail artisanal m'a beaucoup impressionnée.

Comme overblog n'offre plus la possibilité de créer des albums photos, je suis obligée de les mettre toutes à la suite dans ce post (dsl).

Exposition Trésors de la Chine ancienne : bronzes rituels au Musée Guimet
Exposition Trésors de la Chine ancienne : bronzes rituels au Musée Guimet
Exposition Trésors de la Chine ancienne : bronzes rituels au Musée Guimet
Exposition Trésors de la Chine ancienne : bronzes rituels au Musée Guimet
Exposition Trésors de la Chine ancienne : bronzes rituels au Musée Guimet
Exposition Trésors de la Chine ancienne : bronzes rituels au Musée Guimet
Ce vase a servi pour l'affiche de l'exposition.

Ce vase a servi pour l'affiche de l'exposition.

Exposition Trésors de la Chine ancienne : bronzes rituels au Musée Guimet
Exposition Trésors de la Chine ancienne : bronzes rituels au Musée Guimet
Exposition Trésors de la Chine ancienne : bronzes rituels au Musée Guimet
Exposition Trésors de la Chine ancienne : bronzes rituels au Musée Guimet
Exposition Trésors de la Chine ancienne : bronzes rituels au Musée Guimet
Exposition Trésors de la Chine ancienne : bronzes rituels au Musée Guimet
Exposition Trésors de la Chine ancienne : bronzes rituels au Musée Guimet
Exposition Trésors de la Chine ancienne : bronzes rituels au Musée Guimet
Exposition Trésors de la Chine ancienne : bronzes rituels au Musée Guimet
Repost 0
15 avril 2013 1 15 /04 /avril /2013 21:46

La nouvelle est tombée la semaine dernière. Zao Wou-ki s'est éteint en Suisse à l'âge de 93 ans.

 

Né à Beijing en 1920, ce membre de la famille Tsao était arrivé en France en 1948 après avoir poursuivi des études artistiques en Chine. Il fait plusieurs expositions avant d'accéder à la célébrité dans les années 1980.

Certaines de ses oeuvres atteignaient en vente plus d'un million d'euros... une raison qui pousse sans doute ses héritiers à disputer l'héritage à sa veuve (qui n'est pas leur mère).

 

Son oeuvre était un mélange de peintures, encres, lithographies dont les sujets étaient la plupart du temps abstraits.

 

zao1.jpg

 

zao4.jpg

 

zao2.jpg

 

zao3.jpg

Repost 0
31 mars 2013 7 31 /03 /mars /2013 18:30

Le japonais Riusuke Fukahori s'est fait connaître grâce à ses oeuvres représentant des poissons rouges. Outre son talent de peintre, il est aussi un technicien de la résine qui lui permet de créer des oeuvres en plusieurs dimensions.

 

Admirez...

 

 

Repost 0
2 juillet 2012 1 02 /07 /juillet /2012 18:35

SL372142.JPG

 

Les zori sont des sandales japonaises en paille, comme ci-dessus, ou en tissu. Dans le deuxième cas, on les utilise en intérieur. Le mélange des couleurs peut donner de magnifiques résultats et le tissage a aussi le mérite de masser la plante des pieds.

Si vous êtes doués de vos mains et que vous avez de beaux tissus en stock, je mets en lien un tutoriel pour les fabriquer vous-mêmes. Ce n'est pas bien compliqué, je crois que je vais me lancer...

Repost 0
Published by enviedasie - dans Art et artisanat Japon
commenter cet article
28 mai 2012 1 28 /05 /mai /2012 17:31

AHAE-Green-Foxtails-2.jpg

 

La semaine dernière, l'artiste d'origine coréenne s'est fait connaître en France par le biais de sa fondation Ahae press Inc. En effet, celle-ci vient d'acquérir pour la modique somme de 520 000 euros le village de Courbefy en Haute-Vienne. Ce hameau situé près de Limoges était abandonné depuis 2008 et servira à un projet artistique, environnemental et culturel.

 

ahae-sunset.jpg

 

Cet évènement coïncide presque avec l'exposition de l'artiste qui aura lieu au Jardin des Tuileries du 23 Juin au 23 Juillet. Intitulée De ma fenêtre, elle présente des photographies en couleurs qui ont la particularité d'avoir toutes été prises depuis la fenêtre de la maison de Ahae, qui a utilisé nombre d'appareils et zooms pour les prendre.

 

On suit donc les saisons et leurs effets sur la flore et la faune. On observe la nature dans ses moindres détails, du sol jusqu'au ciel, comme vous pouvez le voir sur le site officiel d'Ahae. Certaines photographies sont très réussies et d'autres moins, mais c'est l'ensemble qui rend ce travail intéressant, n'est-ce-pas ?

 

ahae-throwgh_my_window.jpg

Repost 0